Retour à l'accueil

Histoire du Grand Site de France

Le Grand Site du Puy Mary est situé au cœur du Massif Cantalien - plus grand volcan d'Europe - (2700 km² et 70 km de diamètre). Plus ancien des géants d'Auvergne, ce Massif,  qui forme un seul et même volcan contrairement à la chaîne des Puys dans le Puy de Dôme (chapelet de 80 petits volcans), suscite aujourd'hui l'émerveillement et le bonheur des curieux qui l'approchent.

Le nom de Puy Mary proviendrait de Marius, disciple de Saint Austremoine, le premier évangélisateur d'Auvergne.

En sommeil depuis des millions d'années, ce volcan, à l'histoire tumultueuse, érodé par les glaciers, s'est laissé façonner par l'activité humaine. Cette dernière, à dominante agro-pastorale et respectueuse de son environnement, a su au fil du temps, s'adapter aux caractéristiques naturelles de ce Massif, en s'attachant à vivre de ce territoire, sans remettre en cause ses qualités, ses richesses et leur pérennité.

C'est tout particulièrement cette harmonie qui se dégage de ces panoramas, juste équilibre entre l'homme et la nature, que l'on ressent que l'on soit habitants ou habitués du lieu ou lors d'une toute première visite du site.

L'ère touristique a su profiter de ces routes sinueuses pour faire partager cette atmosphère incomparable du Massif à de nouveaux visiteurs, positionnant le Puy Mary comme site incontournable parmi les paysages d'exception en France. Le classement en 1985 de 8 535 ha de crêtes et sommets a permis d'engager la protection du Site, mais lui seul ne pouvait freiner l'impact grandissant des 475 000 visiteurs que le site accueille de mai à octobre au col du Pas de Peyrol, au pied du Puy Mary.

"Le sommet apparaît dans toute sa simplicité et sa majesté, comme revêtu d’un ample manteau, souple, léger, fin, soyeux et ondulant sous les souffles d’altitude. C’est sans doute cette majesté qui suggère l’image d’un très haut personnage, porté sur le pavois."
Claude Chazelle, paysagiste DPLG

 

      

                         ©Geoffroy Sudre                                                       ©Thierry Marsilhac

Ce territoire, devenu merveille naturelle trop convoitée, se devait d'être approprié localement en terme de préservation et de s'inscrire dans une dynamique locale d'avenir, porteuse et durable.
A l'aube des années 2000, les élus, habitants, acteurs locaux et associations ont unanimement pris position pour assurer la maîtrise de la surfréquentation du Grand Site et la préservation du lieu. Non sans effort de concertation, de communication et d'échanges, la préservation de "ce monument", sa valorisation et sa gestion durable étaient alors en marche. 

La mise en place de l'Opération Grand Site (O.G.S.) était la première réponse à ces constats en 1999, rapidement suivie par la création du Syndicat Mixte du Puy Mary, structure gestionnaire du Grand Site et partenaire de l'État dans la mise en œuvre de cette politique sur ses 13 communes. La mise en valeur des paysages du Grand Site, l'organisation de sa découverte et son animation, la redynamisation économique et la gestion durable du Massif constituent les grandes lignes de la démarche Opération Grand Site.

L'obtention du label "Grand Site de France" en décembre 2012 est venue récompensée 10 années de gestion durable remarquable du Syndicat Mixte du Puy Mary.

Découvrez les quatre axes du programme d'actions de l'Opération Grand Site (2003)